Les Arcanes Majeurs, par Alexandro Jodorowsky.

Et voilà un cycle – le premier de ce blog – qui se termine… Cela m’aura pris pratiquement un an pour retranscrire les 22 articles du livre « La Voie du Tarot » : au rythme parfait, de la manière parfaite. Mon chemin personnel initiatique se poursuit en  parallèle, et chaque arcane m’apporte quotidiennement ses belles énergies. Je vous souhaite de faire un aussi beau voyage que moi aux côtés de ces merveilleux compagnons !

Sommaire récapitulatif :

(cliquer sur le nom pour lire l’article):

LE MAT – Liberté. Grand apport d’énergie.
I LE BATELEUR – Commencer et choisir.
II LA PAPESSE – Gestation, accumulation.
III L’IMPERATRICE – Eclatement créatif, expression.
IIII L’EMPEREUR – Stabilité et maîtrise du monde matériel.
V LE PAPE – Médiateur, pont, idéal.
VI L’AMOUREUX – Union, vie émotionnelle.
VII LE CHARIOT – Action dans le monde.
VIII LA JUSTICE – Equilibre, perfection.
VIIII L’HERMITE – Crise. Passage. Sagesse.
X LA ROUE DE FORTUNE – Début ou fin d’un cycle.

XI LA FORCE – Commencement créatif, nouvelle énergie.
XII LE PENDU – Arrêt, méditation, don de soi.
XIII L’ARCANE SANS NOM – Transformation profonde, révolution.
XIIII TEMPERANCE – Protection, circulation, guérison.
XV LE DIABLE – Forces de l’inconscient, passion, créativité.
XVI LA MAISON DIEU – Ouverture, émergence de ce qui était enfermé.
XVII L’ETOILE – Agir dans le monde, trouver sa place.
XVIII LA LUNE – Puissance féminine réceptive.
XVIIII LE SOLEIL – Archétype paternel. Nouvelle construction.
XX LE JUGEMENT – Nouvelle conscience, désir irrésistible.
XXI LE MONDE – Réalisation totale.

 

  • Mise à jour du lundi 13 février.

J’ai décidé de me lancer dans un nouveau « Cycle Initiatique » avec l’Oracle d’Isis. A découvrir donc le nouvel article :(Cliquer sur le nom pour lire l’article)

Et si Isis parlait … – Les Initiés de Lumière.

Publicités

Et si Le Monde parlait …

« Je suis là, devant vous, tout autour de vous et en vous, avec un plaisir immense. Je suis un être complet. Il n’y a en moi rien qui me résiste. Tout est unité. Chaque chose est à sa place, je suis une conscience invulnérable, je suis la danse perpétuelle de la totalité. Celui qui ne me connaît pas dit non quand tout l’univers dit oui et cette négation à mon immense acquiescement le conduit à l’impuissance. Mais celui qui devient entièrement pur et concave, qui me laisse entrer en lui, commence à danser avec moi, à dire ce que je dis. Celui-là connaît l’amour universel, la pensée totale, le désir cosmique, la force de vie impensable. Celui-là connaît la connaît la cinquième essence, l’unité de toutes les énergies. »

« Si tu arrives à moi, c’est-à-dire si tu me développes en toi, tu goûteras le bonheur suprême qui est le bonheur de vivre. Il te faut pour cela te dissoudre dans le joyau ardent de ma présence. Comme quatre rivières revenant à leur source unique, laisse tes concepts, essaim d’abeilles aveugles, se fondre dans ma félicité ; laisse le troupeau de tes sentiments se noyer dans mon exaltation infinie ; offre-moi la meute insensée de tes désirs, pour qu’elle enrichisse, comme un mets exquis, ma constante créativité. Et que toute ta matière, avec ses besoins inéluctables, se livre à cette transparence qui m’anime. Alors tu seras maître de ton univers. A l’intérieur de toi ta libido ne se révoltera pas, tes passions ne pourront pas te submerger, tes pensées ne te détruirons pas et ton corps ne fera pas obstacle à ton existence. Tu seras plein(e), uni(e) à moi dans la danse, la joie, la fête incommensurable. »

« Je permets par l’obéissance que ton intellect apprenne à être ; par la paix absolue, que ton cœur apprenne à aimer ; par l’apprentissage de la réception, que ton sexe apprenne à créer ; par l’acceptation de la mort, que ton corps apprenne à vivre. Si, comme un lion affamé et assoiffé, tu abandonnes la proie pour t’élever vers l’âme, enfin tu me trouveras. Je suis le goût de vivre et la réalisation. »

« Je suis la fleur éphémère qui naît constamment de l’abîme ; je représenter la matérialisation de tous les rêves, l’âme sans laquelle le monde n’est pas monde mais un désert stérile, la fin de l’espoir. Je suis le but de tous les chemins. »

« Joie ineffable. »

« Comme une vierge sainte, je porte la divinité dans ma matrice. Je suis la concrétisation ici même de l’énergie sacrée du Mat. Je suis le Monde que Dieu a créé pour être aimé de Lui. »

monde

Source: La Voie du Tarot, Alexandro Jodorowsky.

 

Et si Le Mat parlait …

« Sais-tu qu’à chaque instant une mutation de conscience est possible, que tu peux soudainement changer la perception que tu as de toi? On s’imagine parfois qu’agir, c’est triompher sur l’autre. Quelle erreur! Si tu veux agir dans le monde, il faut que tu fasses éclater cette perception du moi imposée, incrustée depuis l’enfance, qui refuse de changer. Elargis tes limites, sans fin, sans relâche. Entre en transe. »

« Laisse-toi posséder par un esprit plus puissant que le tien, une énergie impersonnelle. Il ne s’agit pas de perdre conscience, mais de laisser parler la folie originelle, sacrée, qui est déjà en toi. »

« Cesse d’être ton propre témoin, cesse de t’observer, sois acteur à l’état pur, une entité en action. Ta mémoire cessera d’enregistrer les faits, les actes, les paroles accomplis. Tu perdras la notion du temps. Jusqu’ici tu vivais sur l’île de la raison, négligeant les autres forces vivantes, les autres énergies. Le paysage s’élargit. Unis-toi à l’océan de l’Inconsient. »

« Tu connais alors un état de supraconscience où il n’y a ni acte manqué, ni accident. Tu n’as pas la conception de l’espace, tu deviens l’espace. Tu n’as pas la conception du temps: tu es le phénomène qui arrive. Dans cet état de présence extrême, chaque geste, chaque action sont parfaits. Tu ne peux pas te tromper, il n’y a ni plan ni intention. Il n’y a que l’action pure dans l’éternel présent. »

« N’aie plus peur de libérer l’instinct, si primitif soit-il. Dépasser le rationnel ne signifie pas nier la force mentale: sois ouvert à la poésie de l’intuition, aux fulgurances de la télépathie, à des voix qui ne t’appartiennent pas, à une parole venue d’autres dimensions. Vois-les s’unir à l’étendue infinie de tes sentiments, à l’inépuisable force créatrice que te confère l’énergie sexuelle. Vis ton corps non plus comme un concept du passé, mais comme la réalité subjective vibrante du présent. Tu verras que ton corps cesse d’être commandé par les conceptions rationnelles et se laisse mouvoir par des forces qui appartiennent à d’autres dimensions, par la totalité de la réalité. Un animal en cage a des mouvements comparables à la perception rationnelle. Le mouvement en liberté d’un animal dans la forêt est comparable à la transe. L’animal en cage doit être nourri à des heures fixes. Le rationnel doit recevoir, pour agir, des mots. L’animal sauvage se nourrit lui-même et ne se trompe jamais de nourriture. L’être en transe n’agit pas mû par ce qu’il a appris, mais par ce qu’il est. »

0

 

Source: La Voie du Tarot, Alexandro Jodorowsky.