À propos

Au travers du livre « La Voie du Tarot » de Jodorowsky, j’ai découvert une manière plus « humaine » de faire parler l’âme des cartes. J’ai eu envie de partager quelques extraits de ce livre, notamment la partie « ET  SI L’ARCANE PARLAIT » .

Une fois que j’aurai retranscrit les 22 textes des Arcanes Majeurs, je me laisserai porter par l’inspiration, les rencontres, et les synchronicités ! (Une méthode de tirage « en ligne » pour les copines qui réclament? ^^)

Bienvenue dans le petit monde de L’Impératrice !

Petit extrait du livre:

Je me suis rendu compte que si quelqu’un pouvait m’apprendre à le déchiffrer, ce n’était pas un maître de chair et d’os, mais le Tarot lui-même. Tout ce que je voulais savoir était là, entre mes mains, devant mes yeux dans les cartes. Il était essentiel d’arrêter d’écouter les explications fondées sur la « tradition », les concordances, les mythes, les explications parapsychologiques, et de laisser parler les Arcanes… Pour l’intégrer à ma vie, outre le mémoriser, je réalisai avec lui quelques actes que les esprits rationnels considéreront sans doute puérils. Par exemple, j’ai dormi chaque nuit avec une carte différente sous mon oreiller, ou passé toute la journée avec l’une d’elles dans ma poche. J’ai frotté mon corps avec les cartes ; j’ai parlé en leur nom, imaginant le rythme et le ton de leur voix ; j’ai visualisé chaque personnage nu, imaginé ses symboles couvrant le ciel, complété les dessins qui semblent disparaître dans le cadre : j’ai donné un corps entier à l’animal qui accompagne Le Mat et aux acolytes du Pape, prolongé la table du Bateleur jusqu’à trouver dans l’invisible son quatrième pied, imaginé d’où pendait le voile de La Papesse, vu vers quel océan coulait le fleuve qui nourrissait la femme de l’Etoile et jusqu’où allait le bassin de La Lune. J’imaginai ce que Le Mat avait dans sa poche et Le Bateleur dans son sac, le linge de corps de La Papesse, la vulve de L’Impératrice et le phallus de L’Empereur, ce que Le Pendu cachait dans ses mains, à qui appartenaient les têtes coupées de l’Arcane XIII, etc. J’ai imaginé les pensées, les émotions, la sexualité et les actions de chaque personnages. Je les ai fait prier, injurier, faire l’amour, déclamer des poèmes, guérir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s